L'absence de carrosserie en deux-roues doit être compensée par une tenue vestimentaire adaptée. En cas de chute, choc ou glissage, seule une tenue protectrice et conçue pour l’usage d’un deux-roues  peut limiter les risques de blessures graves. C’est donc un élément indispensable, en hiver comme en été. On trouve facilement des équipements pour rester dans l’esprit Vintage Casque, blousons, Gants.


Bien choisir son blouson
Il protège surtout des chutes et des glissades éventuelles mais aussi des intempéries et du froid L’idéal est d’opter pour un blouson certifié renforcé au niveau des coudes et des épaules. Une large gamme vous sera proposée, certains étant par exemple équipés d’une protection dorsale, quand d’autres seront imperméabilisés et équipés d’une doublure amovible matelassée.


Bien choisir son casque
L’intégral : enveloppant toute la tête, il offre un niveau optimal de protection. Particulièrement adapté aux longs trajets, efficace en cas d’intempéries, il est plus lourd qu'un jet et offre souvent une visibilité plus limitée. Le jet : il ne protégé ni le visage ni le menton, et assure donc une protection moindre que le casque intégral.


Les gants et les chaussures
Bien qu’il ne soit pas obligatoire de porter des gants et des chaussures adaptés à la conduite d’un deux-roues motorisé, cela est fortement conseillé ! Ces équipements, s’ils sont bien choisis, vous apportent en plus du confort, une sécurité et une protection non négligeable en cas de chute. En situation de chute ou d’accident, les mains (tout comme les pieds) sont mises en grand danger car, dans un geste réflexe, elles sont au premier plan pour amortir le choc et peuvent donc subir l'abrasion du bitume pendant toute la durée de la glissade.